Comment faire pour avoir un gazon splendide ?

gazon

Vous remarquez que votre jardin commence à perdre son vert habituel et que de mauvaises herbes ont envahi votre gazon ? Ou vous rêvez simplement d’avoir un jardin qui ressemble à un terrain de golf ? Il est peut-être temps de vous en occuper en adoptant les bons gestes pour l’entretenir. Découvrez les secrets d’un beau gazon digne des plus grands tournois de golf.

Tondez votre gazon à la bonne hauteur

Tondre régulièrement le gazon est un geste fondamental pour son entretien, car cela réduit le risque que les mauvaises herbes n’envahissent pas la pelouse ou que d’autres maladies ou insectes ne l’affectent pas. Pour pouvoir profiter d’un gazon d’un vert splendide, il est conseillé de tondre le gazon au moins une fois par semaine, deux fois même pendant le printemps. Au moment de la tonte, prenez garde de ne pas couper l’herbe trop courte, le gazon risque de s’épuiser trop rapidement. Le mieux, c’est de procéder par étape et de l’étaler sur quelques jours, jusqu’à l’obtention de la hauteur voulue. L’idéal est d’obtenir finalement une longueur de 3 cm. Mais pendant l’été, en cas de grande sécheresse, évitez la décoloration de l’herbe en la préférant un peu plus haute, environ 4 cm. Cela empêchera également l’envahissement de la pelouse par de mauvaises herbes. Dans le cas où il s’agirait de votre première tonte, une fois que l’herbe a atteint 4 cm de hauteur, mettez-vous au travail, et une fois votre tonte effectuée, prenez soin de débarrasser l’herbe tondue. Pour plus de détails à ce sujet, rendez-vous sur le site de vente gazoneo.fr.

Arrosez pour faire ressortir le vert

Comme toute plante, le gazon a plus que besoin d’eau pour rester bien vert. Sachez seulement qu’il vous faut bien inspecter le niveau d’humidité du sol. En effet, un gazon posé tout récemment n’a pas la même nécessité en eau que celui déjà posé depuis un certain temps. Alors dans le cas où vous poseriez un nouveau gazon, arrosez-le abondamment pendant quelques heures au cours des six semaines suivant la pose. Cela afin de permettre aux racines de s’enfouir profondément dans le sol. Et vous n’êtes pas obligé d’attendre la fin de la journée pour vous y atteler, quand l’envie vous prend, même pendant les journées fort ensoleillées, arrosez votre gazon ! En revanche, si votre gazon a été posé depuis quelque temps, pensez à limiter la quantité de l’eau. Les racines étant déjà suffisamment enfouies dans le sol et pouvant trouver l’eau dont elles ont besoin, n’arrosez que lorsque vous remarquez que l’herbe commence à virer légèrement au ton bleuté. C’est un signe qu’elle commence à manquer d’eau. Veillez seulement à ne pas trop tarder pour arroser, au risque de dessécher le gazon.

Scarifiez votre gazon

La scarification est une étape à ne pas négliger pour avoir un gazon splendide. En effet, les déchets de gazon et les feuilles mortes peuvent entraîner de la moisissure, empêchant ainsi l’oxygénation du gazon et le passage de la lumière, et plus particulièrement celui de l’eau. D’où la nécessité de bien l’aérer en ratissant les déchets. Pour pouvoir profiter d’un extérieur verdoyant, procédez à la scarification de votre gazon une à deux fois par an. Faites-le en automne, de sorte que le gazon soit propre pour résister à l’hiver. Munissez-vous de votre râteau scarificateur pour accomplir cette tâche, à condition bien sûr d’avoir une surface assez petite pouvant être aérée de façon manuelle. Si vous disposez d’une surface gazonnée assez conséquente, l’idéal sera d’utiliser un scarificateur mécanique, bien plus efficace pour se débarrasser des déchets et qui ne demande pas beaucoup d’efforts. Puis, au printemps, lorsqu’il ne risque plus de geler la nuit, réitérer l’opération, cela permettra au gazon de mieux s’oxygéner tout en absorbant les nutriments. Profitez de ce moment également pour recouvrir de nouveau tapis de gazon sur les zones clairsemées.

Utilisez de l’engrais pour un gazon dense et bien vert

Pour que le gazon soit encore plus dense et plus vert, pensez à utiliser régulièrement de l’engrais. Cela apporte suffisamment de nutriments à l’herbe. Cette tâche est à effectuer pendant la saison de croissance de la pelouse, toutes les 6-8 semaines. Tout comme pour la scarification, il est important de bien attendre qu’il n’y ait plus de gel pendant la nuit avant de répandre l’engrais. Pour une surface plus ou moins petite, vous pouvez répandre à la main l’engrais, en veillant à ce que toute la surface en reçoive une quantité égale. Il vous faut cependant une machine plus performante pour travailler sur une surface importante. De fait, choisissez une épandeuse. Cet outil permet de répandre l’engrais de la manière la plus égale possible. Essayez de respecter le bon dosage au moment de répandre l’engrais afin d’empêcher l’apparition de maladies ou moisissures causées par l’excès de nutriments. Après votre opération, n’oubliez pas d’humidifier le gazon. Ainsi vous favoriserez la dissolution des granules d’engrais.

Créer un mini-jardin chez soi quand on manque d’espace
Démarrer un potager en permaculture