Style de végétation : Les secrets d’une rocaille réussie

Beaucoup de gens apprécient les jardins de rocaille puisqu’ils offrent un côté sauvage qui conduit à la montagne. Mais la réussite d’une rocaille de jardin se repose sur deux éléments, à savoir la pente et les roches. Contrairement à un jardin botanique, cet aménagement paysager ainsi que son entretien requièrent une main verte. Cela signifie qu’il est primordial de faire appel à un architecte paysagiste pour la création de l’espace vert. Ce professionnel doit réaliser un plan architectural et étudier la structure du jardin et son environnement pour pouvoir créer la rocaille.

La mise en place de la rocaille

On obtient la rocaille en disposant gracieusement et harmonieusement les plantes, les arbustes, les roches et les pierres. Dans la montagne, cette structure s’obtient naturellement. Mais il est plus difficile de le recréer artificiellement dans le jardin. Le principe ne se repose pas uniquement sur l’ajout de plusieurs cailloux ou encore la plantation de fleurs variées. La rocaille de jardin requiert un vrai professionnalisme pour ressortir l’effet naturel recherché. De plus, plusieurs facteurs sont à prendre en considération pour réussir à la perfection cet aménagement. A priori, l’emplacement doit se localiser en bordure des massifs ou à proximité de la terrasse. L’objectif est de trouver un endroit qui soit bien exposé aux rayons du soleil tout en étant protégé des bourrasques et des vents violents. Il est aussi requis de choisir un terrain en pente pour plus de réalisme. Si le sol d’installation est sans relief, il est impératif de façonner des courbes, buttes et dénivellations. Les végétations doivent être placées en étagère et de façon irrégulière pour plus d’authenticité.

Le choix des plantes et des roches

Quand le projet est bien défini, l’étape qui suit consiste à choisir les éléments minéraux qui vont composer l’espace vert. Afin que le jardin soit plus réaliste, il est essentiel de choisir des pierres qui appartiennent à la région. Pour avoir un effet original, les cailloux ne devraient pas avoir la même taille et forme. On peut ainsi intégrer du granite rose, du calcaire, de l’ardoise, etc. En général, l’artiste en paysagisme se tient à une composition bien précise pour éviter de nuire au design envisagé. Le choix des végétaux et fleurs se réfère également à l’aspect recherché. Pour concevoir des vallons charme oriental qui comportent des roches plates et foncées, les conifères nains, les azalées et les bruyères sont parfaites. Il est aussi possible de planter des géraniums vivaces, œillets, campanules ou des ancolies. Si le projet vise à construire une rocaille de jardin plus classique avec les pierres tourmentées, des plantes colorées sont recommandées. On parle surtout des corbeilles d’argent, aubriètes, sapmoniaires ou sédums. Les véroniques et les anthémis se marient parfaitement aussi à ce type de culture. Il faut noter que la végétation des rocailles ne tolère aucunement les excès d’humidité. C’est pour cette raison qu’il faut rajouter au sol des petits graviers et du sable. Le terrain sollicite aussi un excellent drainage pour que la surface soit bêchée en profondeur.

La rocaille et le ruisseau

Le must-have d’une rocaille de jardin est l’élément aquatique. Même en montagne, le paysage sauvage d’une rocaille est toujours associé au ruisseau. Quand on décide donc de réaliser cette maçonnerie paysagère, l’installation d’une petite fontaine n’est pas à omettre. Mais pour prolonger le plaisir, la création d’un bassin est aussi une meilleure option. Avoir un jardin de rocaille peut être intéressant pour profiter de la nature et bénéficier d’un paysage agréable et apaisant tous les jours. Toutefois, la conception de cette architecture verte demande un investissement considérable. A vrai dire ce type de construction paysager demande une grande surface pour obtenir une réalisation plus personnalisée. Le paysagiste doit commencer le travail par l’étude de la surface et l’élaboration du plan architectural adapté.

Quels sont les avantages d’une pelouse synthétique ?
Qu’est ce que la mosaïculture ?