Publié le : 01 avril 20216 mins de lecture

Les murs en gabion sont aujourd’hui de plus en plus connus et utilisés pour les décorations de jardins et ils sont même placés dans l’intérieur des maisons à décoration contemporaine très en vogue. Ce style prend actuellement de la place par les architectes qui les utilisent souvent dans divers projets. Que cela soit de construction ou bien rénovation. Si vous souhaitez construire votre propre mur en gabion, il vous faudra bien évidemment des pierres pour gabion ou bien d’autres matériaux que vous souhaitez pour le remplissage, des panneaux, des agrafes ou spirales, des tirants.

Préparation pour la réalisation d’un mur en gabion

Le mur en gabion a cela d’avantageux, il est très esthétique et il dure à la fois dans le temps. Il peut servir pour la décoration, en guise de clôture ou bien de muret. Votre jardin et même votre intérieur se trouveront à l’air du temps avec des styles assez particuliers et tendance.

Avant la réalisation de votre mur en gabion, il vous faudra tout d’abord vous renseigner en demandant auprès des autorités compétentes de votre région si les conditions sont complètes en ce qui concerne votre cas et que vous êtes réellement autorisé à entamer la réalisation de votre projet de construction. Vérifiez également si jamais des conduites sont placées sous votre futur emplacement de mur gabion. Et souvenez-vous : une distance de sécurité est nécessaire entre le mur et la façade qui peut se trouver aux alentours. Cette distance est de 30cm. Ce qui évitera d’endommager l’étanchéité.

Entamez la réalisation du mur en gabion

Délimitez l’endroit où vous souhaitez installer votre mur dans une première étape et décaissez la zone qui va accueillir vos gabions. La pose doit se faire sur une surface plane et à la fois stable. Aidez-vous d’un niveau à bulle, ce sera plus sûr et plus facile dans la vérification. Percez des trous de 80 cm de profondeur pour la protection des fondations contre le gel. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des services de l’urbanisme compétents, car cette profondeur peut aller au-delà de 80 cm, mais ceci dépend des régions concernées.

Vous pouvez maintenant couler le béton. Afin d’obtenir une meilleure stabilité du mur gabion, vous pouvez lier le béton coulé avec des fondations existantes (des barres filetées par exemple).

Répandez du gravier au-dessus de la surface se situant autour des trous. Aplanissez-le ensuite grâce à une règle de maçon. Ce qui servira de support pour les pierres de remplissage du gabion. Compactez ensuite la couche à l’aide d’un compacteur manuel. N’allez tout de même pas trop près des extrémités du trou afin d’éviter que ces derniers ne cèdent.

Vous pouvez vérifier la couche de gravier que vous venez de répartir en usant d’une règle de maçon et du niveau à bulle. Corrigez par la suite si cela est nécessaire.

Montez la clôture de votre mur gabion

Pour un prémontage des matériaux de clôture, commencez avec une clôture à grillage que vous allez monter sur deux poteaux. Pour le bétonnage, mélangez dans un bac à mortier le béton sec, tenez compte de l’humidité de ce mélange. Il ne doit pas être trop humide.  

Montez les gabions. Pour ce faire, liez-les avec des agrafes ou bien des spirales avant le placage dans la clôture. N’oubliez pas ainsi de laisser la face du haut ouverte pour pouvoir procéder au remplissage des gabions.

Les raidisseurs sont par ailleurs recommandés afin de renforcer les pierres de gabions. Accrochez tout simplement les côtés qui sont opposés entre eux. Ce qui évitera que les panneaux s’écartent sous la pression des gabions.

Le remplissage du mur de gabion

Procédez maintenant au remplissage. Le mieux, lors du remplissage, c’est de remplir tous les gabions un à un, au fur et à mesure. Ne remplissez pas un entièrement à chaque fois afin que la structure soit stable et en équilibre. Veillez à ce que les gabions restent aussi petits, mais aussi serrés le plus que possible. Le géotextile peut ensuite être placé en dessous ainsi qu’à l’arrière des cages, cela pour que le remblai ne pollue pas le gabion. Vous pouvez maintenant refermer votre mur en gabion avec la face du haut. Procédez encore une fois, lors de la fermeture, à l’utilisation d’agrafes ou de spirales. Il est important de ne pas surcharger la couche supérieure lorsque vous procédez à la pose. De manière à ne pas gêner la fermeture de la cage. Vous pouvez rajouter du gravier sous la clôture afin que les pierres de gabion ne glissent pas en dessous. Après que vous avez posé la dernière pierre du gabion, rincez de suite avec de l’eau, et ce, avant que le sol se situant sous le gabion ne soit fini. Suivez ces quelques règles et profitez de votre mur en gabion à votre style, avec les moindres coûts et dont vous assurez la pérennité et la qualité.